Gel dans les vignes de Touraine

16/05/2016

Une gelée qualifiée par tous d’historique a eu lieu fin Avril dans tout le vignoble de la Touraine. Elle est comparée à la grande gelée de 1991, retour sur ce qui s’est passé dans les vignes lors de cette nuit glaciale.

Les Saints de Glace viennent de passer et on commence tout juste à réellement voir les dégâts du gel dans les vignes. Très aléatoires selon les régions et les parcelles, les pertes de bourgeons sont un véritable fléau. Les chiffres selon les appellations donnent le vertige :

La moitié du vignoble touché sur la Touraine, 70% de perte sur Bourgueil et St-Nicolas de Bourgueil, 50% sur Chinon, les 2 tiers sur Montlouis sur Loire, et sur Vouvray, la perte peut aller de 30% à 80%...

Copyright La Nouvelle République

Mais que ce passe-t-il dans les vignes exactement lors de ces gelées noires ?

Effectivement, peu de vignerons ont été surpris par le gel, cependant il est difficile de protéger en Touraine 10 0000 hectares de vigne simultanément.

Le cycle de la vigne est divisé en 3 grandes étapes : le repos hivernal (de mi Novembre à mi Mars), la croissance (de mi Mars à fin Août) et les réserves (de Septembre à Mi Novembre). Durant la croissance s’opère le débourrage, et c’est un moment crucial. Les bourgeons gonflent et écartent leur enveloppe protectrice pour ensuite se développer et entamer leur croissance et évolution en rameaux. Cependant, les bourgeons à cette étape sont encore tendres et peu résistants aux faibles températures.

Ce qui c’est passé cette année, c’est que l’hiver doux a avancé le débourrage, et les bourgeons sont sortis au même moment que les gelées tardives sont arrivées. On parle ainsi de gelées noires, car le froid « grille » les bourgeons qui deviennent gris.

Heureusement, la nature est bien faite, et on compte beaucoup sur les « contres-bourgeons ». Sorte de bourgeons de secours, mais qui sont moins fructifères que les premiers bourgeons.

Pour ce qui est du Domaine du Vieux Vauvert, nous avons eut beaucoup de chance et ne sommes pratiquement pas touchés. Aussi, pour le Château de Fesles, à peine 10% de la récolte a été touchée. Nous pensons cependant bien fort à nos collégues qui ont perdu beaucoup plus de bourgeons lors de ces épisodes de froid.

Retour

Mentions légales - www.groupegcf.com - Réalisation Amenothès Conception

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération



FERMER